Navigation


contenu

D’un genre à l’autre

mardi 6 décembre 2005.

A tous les coups, de nombreux lecteurs du blog auront déjà eu entre les mains et sous les yeux le roman que je vais vous vendre dans les lignes qui suivent, mais pour ceux qui ne seraient pas dans ce cas...

Il s’agit de « Corps et âmes » de Frank Conroy. Non, ne vous en faites pas, ce n’est pas édité par Arlequin, et le Baron Noir ne m’a pas demandé de choir dans le racolage XXX. Il s’agit de la biographie imaginaire d’un pianiste surdoué.

Comme ça, le « picth » [1] a pas l’air folichon. On en viendrait presque à regretter qu’il ne s’agisse pas de littérature érotique. D’ailleurs, les choses ne s’arrangent pas pendant les vingt premières pages.

Puis, au fur et à mesure, la qualité de la plume et l’évolution du personnage - que l’on rencontre à sa prime jeunesse - vous fait entrer dans la musique et, si j’ose dire, dans la danse. Au travers d’un extrait de sa vie, il transmet toutes les émotions que jouer, composer, et entendre font naître en lui. Musicien amateur... et amateur de musique, j’ai retrouvé dans les mots de l’auteur - sans être familier des subtilités techniques qu’il évoque - des ressentis vécus sur scène ou dans le public, en interprétant ou en écoutant mes morceaux favoris.

Comble (ou logique), la sensibilité de Frank Conroy ne se limite pas à l’art qui semble lui être si cher : les rapports humains qu’il peint sont également des pièces d’orfèvre. Bref (c’est une brève), c’est le genre de bouquin qui contient des phrases énonçant mieux que je ne l’aurais fait ce que j’ai déjà pu penser ou éprouver.

Et puisque j’en suis à parler de genre, il faut saluer l’hommage rendu par cette oeuvre littéraire au monde musical. A lire donc, voire à « écouter »...

[1] Il y a un mec qui dit tout le temps ça pour vendre des trucs à la télé alors moi je répère, d’abord parce que l’homme est grégaire, et ensuite parce que ça fait cool d’écrire ce que l’on entend à la télé...si, si.


Forum

Site réalisé avec SPIP BBClone Passez à Firefox
© Les élucubrations du Baron Noir 2005 - contact webmerstre
Site propulsé par SPIP 1.8.2 d logiciel libre placé sous licence GPL