Navigation


contenu

"Mitterrandolâtrie" : ça suffit !

mercredi 4 janvier 2006.

"La première semaine de l’année sera donc Mitterrand. Mitterrand le matin. Mitterrand au déjeuner. Mitterrand en soirée." En démarrant ainsi un des ses derniers billets, M. Schneidermann, ne pensait pas si bien dire. Radio, mais surtout presse et télévision, vous n’échapperez pas au phénomène. La vague médiatique présente à peine sa frange d’écume à l’horizon que déjà j’ai envie de dire : "ça suffit !"

Certains, visiblement nombreux, commémorent les 10 ans de sa mort. Travailler sa mémoire c’est bien. Je ne comprends cependant pas l’inclination des gens de gauche (pas tous heureusement) à célébrer la mémoire de celui qui contribua, de manière non négligeable, à plonger leur camps [1], tête la première, au fond du fossé dans lequel il patauge encore tristement.

Mon analyse est limitée, je ne suis pas spécialiste, je n’ai pas fait sciences-po, je ne suis pas invité dans les dîners, mais Mitterrand n’est ni Blum, ni Jaures et n’avait, à mon sens, pas même l’envergure d’un Mendès. Mais voilà, il fût plus habile et manipulateur que d’autres... Et c’est lui qu’on célèbre aujourd’hui, tandis que notre pays réclame qu’on regarde devant nous au lieu de se perdre en commémoration ronflantes de suffisance et de fascination stérile.

Ce n’est que mon avis, mais il se trouve que je le partage, et ça c’est déjà pas mal.

[1] la gauche française


Forum

Site réalisé avec SPIP BBClone Passez à Firefox
© Les élucubrations du Baron Noir 2005 - contact webmerstre
Site propulsé par SPIP 1.8.2 d logiciel libre placé sous licence GPL