Navigation


contenu

Un talent qui se confirme

lundi 9 mai 2005.

Le 28 mars dernier sortait le 3e opus d’un groupe qui gagne à être connu, baptisé "les Wriggles" (prononcez comme vous pouvez, de toute façon, un nom pareil, c’est exprès pour faire ch...). Ce groupe de musiciens aussi déjantés que talentueux prend son art à la légère tout en l’exerçant avec sérieux (si si, c’est possible).

Résultat, des mélodies douces et suaves sur lesquelles se greffent des paroles ciselées dans la forme, et trempées dans l’humour noir pour le fond. Sont ainsi abordés des thèmes aussi divers que l’homoparentalité ("mon petit mec et moi"), les indépendantistes corses ("Comme Rambo"), la France d’en bas ("Ah bah ouais mais bon"), mais aussi des choses plus légères comme les ambitions d’une olive ("Julie la petite olive") ou les troubles du voisinages ("Les voisins"... oui j’avoue que sur les titres, ils pourraient faire mieux), voire pas de thème du tout ("monolithe").

Je vous recommande donc chaudement leurs deux derniers albums, intitulés respectivement "Ah bah ouais mais bon" et "moi d’abord". Bien entendu, il serait mal venu de les télécharger : d’abord c’est très mal, et ensuite, ils sont chez atmosphériques, qui ne pourra plus investir sur des tarés de ce genre si on les pirate...

Voir en ligne: Leur site.

Forum

Site réalisé avec SPIP BBClone Passez à Firefox
© Les élucubrations du Baron Noir 2005 - contact webmerstre
Site propulsé par SPIP 1.8.2 d logiciel libre placé sous licence GPL